Bâton de joie

Blabla vidéoludique non influencé
et probablement orienté.
¯\_(ツ)_/¯
Un gros making of pour Elite Dangerous

Un gros making of pour Elite Dangerous

Elite, c'est une saga qui a commencé loin là-bas en 1984, sur une machine improbable appelée BBC Micro. D'ailleurs figurez-vous que le prochain Elite : Dangerous n'est pas tout à fait le 4ème volet mis en chantier, puisqu'un vrai Elite IV était prévu à une époque peu propice au financement de shooters spaciaux. Si vous voulez d'autres anecdotes de cet acabit, rien de tel que la grosse vidéo de making of de 15 minutes qu'ont réalisé David Braben et ses potes.

A noter pour les joueurs bien placés ou intéressés que la bêta 3 a été lancée la semaine dernière. C'est disponible moyennant 60€ (ou moins si vous l'avez Kickstarté), et le duo changelog + trailer peut se savourer dans la suite.

  • Interdictions de vaisseaux : les joueurs peuvent désormais intercepter des vaisseaux ennemis (joueurs ou non-joueurs) se déplaçant en vitesse supersonique.
  • Nouvelles missions philanthropiques.
  • Ravitaillement de carburant en volant à proximité de certaines étoiles. 
  • Intégration de l’exploitation minière : découper le métal et la roche des astéroïdes à l'aide du laser minier.
  • Deux nouveaux vaisseaux ajoutés : l’Imperial Clipper et le Federal Dropship.
  • Les joueurs peuvent désormais posséder plusieurs vaisseaux et les stockers dans différentes stations, permettant ainsi de passer simplement d’un vaisseaux de combat à un autre dédié à l’exploration ou encore au commerce.
  • Visuels supplémentaires de vaisseaux ajoutés aux écrans de chargements.
  • Interface détaillant la réputation des factions.
  • Meilleure navigation entre les différents écrans d’affichage.
  • Les aires d'atterrissage des avant-postes proposent désormais une gravité faible.
  • Le terrain de jeu s’étend maintenant à plus de 2 400 systèmes stellaires et 869 000 années-lumière cubes.
  • Amélioration de la carte de la galaxie, avec un moteur de recherche et le calcul d'itinéraires.
  • Les types de surfaces des planètes, les liquides et les couleurs reflètent maintenant l'atmosphère de leur composition chimique.
  • Les planètes présentant des caractéristiques volcaniques et des cratères complexes peuvent créer des éjectas de poussière.
  • Les planètes de glace ont désormais des fonctionnalités de rupture.
  • Toutes les planètes ont maintenant des calottes glaciaires dynamiques et des niveaux de liquide.
  • Groupes de ceintures d'astéroïdes ajoutés.
  • Nébuleuses ajoutées, visibles dans le ciel et la carte de la galaxie.

 

 

Médias