Bâton de joie

Blabla vidéoludique non influencé
et probablement orienté.
¯\_(ツ)_/¯
Super Smash Bros. - 3DS
Support : 3DS
Le 03/10/2014 - 11:33, par eboux

Se détaillant depuis des mois sur le net via des images et des vidéos à gogo, le nouveau Super Smash Bros est enfin de sortie. Si on pense déjà tout connaître du jeu – excepté pour les ninjas ayant réussi à passer à travers tous les spoilers, il reste bien évidemment plusieurs choses importantes à savoir. Est-ce que le concept est toujours aussi fun ? Se prête-t-il à la console portable de Nintendo, puisque c'est ici la version qui nous intéresse. Est-ce qu'il va nous retenir des heures devant notre console ?

Au royaume de Nintendo

Tout commence par une vidéo explicative : "Comment jouer". Sakurai l'avait annoncé, ce Smash Bros ne s'est pas embêté avec un mode histoire, tout se résume au plaisir de jeu. Pour autant, il ne s'est pas foutu de nous en limitant les modes de jeu puisqu'il y a largement de quoi trouver bonheur à son pied. Mais restons sur le gameplay.

Ne vous attendez pas à une grande révolution de celui-ci, le concept reste inchangé. Une attaque de base variant en fonction des directions du stick, la même chose pour le spécial, une chope, les smashs et, repris de l'opus précédent, un Final Smash dévastateur. Tout se joue encore au cas par cas pour les différents personnages comme dans n'importe quel jeu de combat. Si le casting de base reste inchangé dans son équilibrage, les regards se tournent vers tous les petits nouveaux. Chacun d'entre eux dispose bien de différences notables pour rester redoutable face à n'importe quel adversaire et donc autant de raisons supplémentaires de se faire surprendre si on joue contre eux.
Little Mac n'est pas bon du tout en combat aérien et a le smash facile, Olimar peut balancer ses pikmins qui resteront collés à vous pour vous infliger des dégâts, l'entraîneuse Wii Fit peut se soigner un peu. On retrouve aussi des personnages avec des attaques à distance chargées comme Lucario, le Pokemon, ou encore Megaman, qui dispose aussi d'une physique particulière et shoot de loin. Bien sûr, de nouveaux personnages maniant l'épée tout comme la magie font leur apparition, tirés de Fire Emblem ou Xenoblade. Shulk, par exemple, peut changer de pouvoir sur son épée pour être plus offensif ou defensif.

Vous l'aurez compris, vous allez devoir passer pas mal de temps à expérimenter tout ces personnages que ce soit dans le mode entraînement ou dans les nombreux autres modes de jeu. D'autant plus qu'une nouveauté de cet opus vous permet de customiser vos personnages avec différents atouts, équipements et attaques. Non, vous ne rêvez pas, il est possible de se créer plusieurs sets de configuration pour la cinquantaine de personnages présents. Ces éléments seront à collecter au fur et à mesure des combats dans le mode Classique ou All-star par exemple, et seront utilisables dans certains modes de jeu et même en ligne, si les autres joueurs les autorisent. Car il va s'en dire que l'équilibrage du titre peut prendre un sacré coup dans la tronche avec toutes les possibilités offertes.

Gonna smash them all

La force d'un Smash Bros est bien évidemment la richesse de son roster mais aussi de ses modes de jeux à gogo. Et ce n'est pas parce qu'il est ici compressé sur une petite cartouche de console portable que cet opus déroge à la règle. Par contre, le menu pourra paraître un peu bordélique puisque chaque section se divise en mode solo ou multijoueur local. Étrange choix qui complique la navigation pour pas grand chose là où une distinction solo, multi local, multi en ligne aurait suffi. Mais c'est du chipotage, on finit par s'y faire.

Smash est un mode libre dans lequel vous pourrez influer sur toutes sortes de règles de combat, allant du nombre d'ennemis aux bonus autorisés. Un classique en somme.
Aventure Smash est un mode particulier qui propose de parcourir un niveau rempli d'ennemis tirés de toutes les licences présentes dans le jeu. Le but ici est de collecter un maximum de bonus qui gonfleront les stats de votre personnage comme sa force, son agilité... À la fin, votre personnage sera donc personnalisé en fonction de votre efficacité dans ce niveau pour affronter vos concurrents. Autant dire que si on s'est touché la nouille pendant les 5 minutes d'exploration accordées, on aura un sérieux handicap face aux autres joueurs.
Dans le mode en ligne, vous avez le choix entre jouer Pour le fun ou Pour la gloire. Dans le premier mode, les arènes sont complexes et les items y sont autorisés. Dans le second, vous ne pourrez compter que sur vos skills pour gagner. Vous pouvez aussi organiser des parties contre vos amis ou alors être spectateur de combats, une option plutôt cool qui permet d'apprendre des techniques de joueurs du monde entier tout en gagnant des sous, puisque l'on peut parier sur les joueurs. De ce que l'on a pu tester, le mode en ligne est plutôt fluide même contre des japonais.
Ensuite, dans Extras, vous retrouverez d'anciens modes de jeu mis ici en bonus. Du moins, c'est la seule raison logique pour qu'ils se situent dans ce menu. Au programme, le mode Classique, qui vous propose d'enchaîner différents combats avant d'arriver au boss final. Vous pouvez corser la difficulté pour gagner plus d'argent, comme dans Kid Icarus Uprising, si vous êtes sûr de vous. À chaque défaite, vous perdez des récompenses acquises, des points, de l'argent et la difficulté diminuera.
Le mode All-stars vous propose d'enchaîner des combats contre 5 adversaires (3 max sur le ring) avec la possibilité de récupérer un peu de vie ou des bonus entre chaque match, le but étant bien sûr de mettre une rouste à tout le casting. La difficulté est là aussi réglable, pour que chacun y trouve son compte.
Enfin, dans le mode Stade, vous aurez la possibilité de jouer au Home Run Smash, au Bomb Smash (destruction de cibles façon Angry Birds) ou le fameux Smash en masse qui vous balance une horde d'ennemis à la tronche contre lesquels il faut tenir le plus longtemps, ou en tuer un maximum dans un temps imparti.

Ah Sakurai ne s'est pas foutu des joueurs avec tous ces modes de jeu, d'autant plus qu'il y a encore moult bonus à débloquer, qu'il s'agisse de personnages, de rings ou de trophées, ces belles statuettes en 3D qui nous permettent de revivre de bons moments de nostalgie en se remémorant tous ces personnages tirés de l'univers de Nintendo et des guests stars de cet opus. Et si la collectionnite n'est pas votre vice, le scoring vous incitera aussi à rejouer tous les modes de jeu avec tous les personnages pour péter vos records. Autant dire que la durée de vie du titre est une fois de plus phénoménale.

Sakurai ce héros

Si l'on pouvait craindre que la petite console portable ne puisse tenir le coup niveau contenu, soyons francs, nous craignions aussi que le titre soit un peu à la ramasse techniquement. Fort bonne surprise, il n'en est rien, loin de là. Le jeu est magnifique, même si l'aliasing est assez présent, et parfaitement fluide en toute circonstance. Même lorsqu'une tonne d'items sont activés par 4 joueurs sur le ring, tout tourne sans sourciller. Les animations sont à tomber encore une fois et les expressions des personnages sont assez fun lorsque l'on prend le temps de les observer en détail.
Les nouvelles arènes sont forts jolies et se permettent des animations d'arrière-plan, des transformations et des déplacements dans l'espace fort bienvenus qui risquent de compliquer la tâche aux joueurs débutants. Il est en effet parfois difficile de se retrouver dans tout ce foin à l'écran, même si on peut choisir plusieurs épaisseurs de traits aux personnages et que le tactile nous permet d'indiquer rapidement où se trouve notre personnage ou un adversaire particulier en tapotant sur sa fiche. Quoiqu'il en soit, elles sont toutes agréables même si chacun ira de sa préférence.
La partie sonore n'est pas en reste non plus et jouer au casque est fortement conseillé pour profiter pleinement des mélodies qui sont nombreuses et merveilleusement bien orchestrées.
Pour les plus pointilleux, sachez que le jeu propose une configuration libre des touches et d'activer ou non le saut en inclinant le stick vers le haut. De plus, les stats présentes dans le jeu sont encore une fois ultra complètes et si vous avez envie de revoir vos moments de gloire, vous avez la possibilité de prendre des screenshots du jeu ou d'enregistrer les vidéos de vos matchs.

Après plusieurs heures de jeu, on se demande encore ce qui manque à ce Smash Bros et on a totalement oublié que nous espérions plus de nouveauté de gameplay. En attendant la version Wii U qui sera forcément plus jolie, on est pleinement satisfait de pouvoir enchaîner des parties rapidement entre deux actions de la vie quotidienne allant de la pause caca à l'attente de votre tartine sortant du grille-pain. Voilà bien l'atout majeur de cette version console portable qui vous incitera sans cesse à revenir dessus pour une partie rapide, d'autant plus que les temps de chargement sont courts. Nintendo fait preuve encore une fois d'un savoir-faire redoutable.

Conclusion

Impressionnant. Tel est l'adjectif qui sied à ce Super Smash Bros 3DS. Techniquement irréprochable tant sur la partie graphique que d'un point de vue fluidité, le titre a aussi utilisé le moindre espace de sa cartouche pour proposer une tonne de contenu tant dans les modes de jeux présents, les items à collecter, que les personnages jouables, les arènes et les musiques. Aucune concession ne semble avoir été faite pour faire tourner cet opus sur console portable. Les nouveaux combattants sont très agréables à jouer et proposent tous leur petite spécificité bien sentie. En solo, multi local ou en ligne, pour quelques minutes ou de longues heures, ce Smash Bros vous ravira, fanboy invétéré ou nouveau joueur que vous êtes.

Les plus

  • Les nouveaux personnages
  • Un roster de qualité
  • La finition impeccable
  • Le contenu gargantuesque
  • Le multi solide, en local comme en ligne

Les moins

  • Un manque de lisibilité dans certaines circonstances
  • On cherche encore...

Partager

Commentaires

DrPrepucePortrait de DrPrepuce
03/10/2014 - 14:20

Resister et attendre l'opus Wii U, resister et attendre l'opus Wii U ... 

NerikPortrait de Nerik
03/10/2014 - 18:42

Moi qui ne suis plus fans des licences de Big N depuis quelques années, je reconnais avoir agréablement été surpris.

magicyannickPortrait de magicyannick
14/10/2014 - 17:35

tres bonne initiative qu'une version portable de ce jeu mais ca sera sans moi, jeux de baston sur console de salon only. Surtout un smash bros qui est tellement fun avec des potes en chair et en os.