Bâton de joie

Blabla vidéoludique non influencé
et probablement orienté.
¯\_(ツ)_/¯
Sunset Overdrive - Xbox One
Support : Xbox One
Le 12/11/2014 - 13:37, par eboux

Si Insomniac a su se tailler une réputation au fil des années avec les Ratchet & Clank, Resistance, Spyro, c'était surtout sous le fleuron de la marque Playstation. Après le ratage total de Fuse en multi-support, le studio a décidé de revenir sur une seule console, cette fois sous le fleuron de Microsoft, chose surprenante. La firme de Redmond semble avoir donné un coup de boost aux californiens et c'est avec un soutien total de leur part que déboule l'une des grosses exclusivités de la One en cette fin d'année. Retour gagnant ?

La plus chaude des boissons froides

Sunset City, ville ensoleillée, colorée, charmante, est devenue le théâtre d'une apocalypse. Au lancement d'une nouvelle boisson énergétique, Overdrive, le drame survient : la boisson transforme les gens en monstres agressifs ! FizzCo, la boîte responsable de ce fiasco, semble bien décidé à cacher le problème à grand renfort armé en encadrant la ville d'un mur invisible, comme l'on cache la poussière sous le tapis avant de sortir l'aspirateur un jour peut-être. Mais ce n'est pas cela qui arrêtera notre apprenti héros - à savoir vous - qui tentera de faire le ménage tout en éclaircissant le mystère de cette affaire. A vous l'open-world bourré d'ennemis et de choses à faire !

 

 

Loin de faire dans l'originalité sur le papier, Sunset Overdrive lorgne vers le potache pour faire passer le tout. Et disons le franchement, le pari est réussi. Drôle, disposant d'une bonne VF adaptée à des références bien de chez nous, l'aventure ne se prend absolument pas au sérieux pour votre plus grand plaisir. Elle vous amènera à rencontrer des survivants bien stéréotypés qui vous proposeront toutes sortes de missions bien débiles à réaliser pour leur rendre service. Non content de faire dans le décalé, le nouveau bébé d'Insomniac est ce genre de jeu s'adressant directement au joueur, qui a clairement conscience qu'il n'est qu'une distraction et brisant souvent le quatrième mur. 
Si l'histoire principale n'est pas du tout mauvaise en soit, c'est surtout le soin particulier apporté aux missions primaires comme secondaires qui fait plaisir à voir tant dans leur mise en scène que dans leurs objectifs. Le jeu est assez varié et on ne saura que vous conseiller de vous attarder sur ces petits points bleus sur votre carte pour vous amuser encore plus. 

Goûtez à l'impossible

Ce qui différencie Sunset Overdrive pad en main d'un Dead Rising, lui aussi décomplexé et apocalyptique, c'est surtout son gameplay. On se trouve plus proche ici d'un Jet Set Radio avec un personnage toujours en mouvement, grindant tout ce qui bouge, bondissant sur des voitures, parasols et bien d'autres choses, et effectuant des wall-rides improbables sur le moindre mur. L'action en devient par conséquent très dynamique puisqu'il faudra exécuter toutes sortes de figures en tuant des ennemis pour exécuter des combos et ainsi gonfler son score de style. 
L'idée derrière cela c'est de vous amener à augmenter votre puissance d'attaque au fur et à mesure des combos. Pour cela vous devez vous équiper d'overdrives, des boosts de compétence qui se déclenchent par palier de style. Ceux-ci vous permettront, par exemple, d'augmenter vos dégâts avec certains types d'armes, vous aider à augmenter plus vite votre style,... Au total, ce n'est pas loin d'une quarantaine de boosts différents qui s'offrent à vous et que vous pouvez aussi améliorer. Pour cela, rien de plus simple, il faudra réaliser des figures. Plus vous grindez, plus vous disposez de jetons qui vous permettrons d'améliorer un overdrive impliquant un grind.
Bien entendu, le level design vous facilite la tâche. La ville est une aire de jeu savamment construite qui vous donne la possibilité d'enchaîner un max de mouvements sans avoir besoin de retourner au sol. Si cela semble un peu délicat au début de l'aventure, au bout d'une petite heure de pratique, vous serez un vrai ressort bondissant en tous sens et vous servant du moindre élément de décors pour enchaîner vos combos avec un plaisir fou et un fort sentiment de liberté, d'autant plus que les zones de réceptions sont assez permissive ! Nul besoin de retomber pile-poil sur une barre pour réussir votre grind, appuyez juste sur x quand vous êtes assez proche.

Insomniac sont les rois des armes loufoques et encore une fois, ils se sont bien lâchés. Une vingtaine sont disponibles au total, que l'on peut regrouper par catégorie : coup par coup, tir à répétition, avec dégâts de zone et arme déployable. A vous de varier les plaisirs en fonction des situations mais aussi en fonction des types d'ennemis car toutes ne sont pas efficaces sur chacun. Par exemple, tirez avec une arme qui balance des canettes d'Overdrive attirant ainsi les ennemis en un point précis et balancez un nounours explosif au milieu de la zone pour tous vous en débarrasser d'un seul coup. Ou encore, lâchez des hélicoptères d'attaque dans une large zone autour de vous et occupez vous des téméraires au loin à la mitrailleuse. Vous l'aurez compris, les armes sont complémentaires et il vous incombera de varier les approches pour plus de plaisir. 
Comble de bonheur, plus vous utiliserez une arme, plus elle sera efficace. Mieux encore, vous pouvez équiper chaque arme d'un Rush lui octroyant des effets supplémentaires, ou équipez vous en directement. A vous les attaques au corps à corps qui projettent des boules de feu ou le tir de mitrailleuse qui électrocute les ennemis alentours. Les combinaisons sont nombreuses, donc n'hésitez pas à expérimenter tout le temps. Bien sûr, certaines combinaisons/armes fonctionneront mieux que d'autres, mais il faut savoir se mettre en danger pour profiter de tout ça au lieu de rester bêtement dans sa zone de confort.

Pour personnaliser encore plus votre expérience, votre héros est parfaitement customisable. Les choix d'apparences sont prédéfinis (garçon/fille, taille, forme du visage, coupe de cheveux) mais ce sont surtout les fringues qui vous permettront des looks assez délirants, là aussi comme dans Dead Rising. Laissez exprimer votre côté punk rebelle en explosant les conventions, osez le mélange des styles dans le plus mauvais goût possible. Essayez donc de ramasser un max de pognon pour vous lâcher durant votre shopping.

 

Osez quelque chose de différent

Comme tout bon jeu en open-world, il y a des missions principales et secondaires que l'on déclenche quand on le souhaite, et entre deux, on peut s'amuser à collecter toutes sortes d'items tout en découvrant la ville. Détruisez des caméras, réalisez des écoutes, collectez des chaussures sur les câbles électriques, virez le papier toilette des lampes publiques, retirez les néons overdrive, graffez des panneaux publicitaires, ramassez des téléphones portables...tant de choses qui feront plaisir à ceux d'entre vous atteints de collectionnite. Pour vous aider dans la tâche, vous pourrez acheter des plans mais ceux-ci ne sont pas forcément donnés puisqu'ils s'achètent avec de l'overdrive que vous collectez principalement en tuant des ennemis et surtout, c'est la même monnaie que pour les armes. Choix cruel à faire !
Autres défis sympathiques : les assauts. En gros, il s'agit d'un mode horde où, dans une première phase, vous posez des pièges, et dans une deuxième, vous essayez d'empêcher les monstres d'atteindre certains spots. Ces moments sont parfois bien tendus et surtout, c'est l'occasion pour vous de sortir toutes vos armes pour faire des dégâts monstrueux.

Non content de vous inciter à parcourir la ville pour ramasser tout et n'importe quoi, les développeurs ont mis aussi en place des défis à réaliser pour le score ! 8 types de défis sont présents dans le jeu avec un tableau des scores pour vous inciter à vous surpasser ou faire mieux que vos amis. Bien sûr, il y a aussi de l'overdrive à la clé, il faut bien donner une carotte aux joueurs ! Au total, c'est 54 défis qui vous attendent sagement. Vous pourrez aussi recommencer les missions de l'histoire avec un chrono au cul pour vous motiver. C'est toujours bon à prendre.

Si vraiment avec tout cela vous arrivez à trouver le temps long ou le jeu trop court, un mode multijoueur est présent. Il permet à 8 joueurs d'enchaîner plusieurs défis avant de finir par un assaut final massif. A vous d'être le meilleur dans l'exercice en foutant un max de chaos dans la ville ! Si plus de mode de jeux n'auraient pas fait de mal, en l'état on peut déjà s'amuser comme il faut, en attendant sûrement des DLC's pour vous inciter à y revenir plus souvent.

Soulignons la qualité de finition du titre qui, pour un premier jeu en open world de la part des papas de Ratchet & Clank, ne dispose pas vraiment de bugs de collisions ou bug de script. Il propose une ville vraiment bien foutue et agréable à parcourir sur fond de musique punk rock. Le sentiment de toute puissance de votre personnage est tout aussi grisant que dans un inFamous, si ce n'est plus encore par la variété des armes et des situations. Si l'on a rien contre les univers colorés, le jeu est d'ailleurs bien plus agréable à parcourir et même si son style cartoon est moins impressionnant de prime abord au niveau des textures que le rendu voulu réaliste de Second Son, il n'en reste pas moins très joli et bourré de détails, propre et fluide, avec une bonne distance d'affichage et seulement un peu de pop-in d'éléments de décors, et ce même lorsqu'une armée d'ennemis déboule et que vous lâchez toute la puissance pyrotechnique que vous possédez.

Conclusion

Bonne surprise, ce Sunset Overdrive est une franche réussite. En visant le fun avant tout, autant dans les déplacements de votre héros, les armes à votre disposition, l'histoire, les situations et les personnages secondaires qu'il propose, le titre d'Insomniac se révèle très agréable à parcourir. Comme dans tout open-world, une tonne de choses sont à réaliser autant dans la collecte que dans les défis. L'ingrédient surprise de cette recette pourtant bien éprouvée est ce feeling complètement arcade dans la prise en main avec une notion de combos et scoring bien sentie. Assurément un très bon défouloir qui saura vous retenir plusieurs dizaines d'heures devant votre écran, une bonne pioche en cette fin d'année pour qui cherche l'originalité.

Les plus

  • Un concentré de fun
  • Un gameplay efficace
  • Une ville agréable à parcourir
  • La variété des missions principales comme secondaires
  • Une bonne VF bourrée de références !

Les moins

  • Certaines armes moins intéressantes
  • La prise en main peut faire peur au début
  • Il y a quand même un peu trop d'items à collecter

Partager

Commentaires

MagiicZackPortrait de MagiicZack
14/11/2014 - 18:14

Gros coup de coeur par contre les items à ramasser c'est juste de l'abus. Les mecs te blinde le jeu d'items à outrance histoire de prolonger la durée de vie...