Bâton de joie

Blabla vidéoludique non influencé
et probablement orienté.
¯\_(ツ)_/¯
Football Manager 2015 - Linux, Mac, PC
Support : Linux, Mac et PC
Le 30/12/2014 - 17:22, par Johnfa

Un nouveau Footbal Manager, ça se savoure, ça se déguste. Alors avec l’arrivée de l’opus 2015, les apprentis managers du monde entier étaient prêts à profiter des différentes nouveautés concoctées par Sega et Sports Interactive. Une sorte de réveillon de Noël avant l’heure pour les gourmets. Leader incontesté du genre, FM 2015 poursuit-il sa marche en avant et son écrasante domination ? Ou au contraire fait-il preuve de quelques faiblesses ? Voici certains éléments de réponse...

Un coach à votre sauce

Fébrile, voilà l’état d’esprit de votre serviteur au moment de découvrir ce tout nouveau tout beau Football Manager 2015. Et pour cause, voilà presque 2 ans que ce jeu n’a pas squatté mon vieux PC. Putain 2 ans ! Deux ans qui ont paru une éternité tant ce jeu a handicapé ma vie sociale durant mes années Fac avec la perte de nombreuses petites amies pour cause de pépites à recruter au fin fond du Guatemala (c’est pour toi Freddy William Thompson !!) ou  de jeune milieu de terrain ukrainien à prolonger impérativement avant la fin de la saison (mes respects à Sergueï Nikiforenko). Enfin bref, c’est forcément avec émotion que cette nouvelle mouture a suscité mon attention. Deux années dans le monde de Football Manager c’est des dizaines et des dizaines de joueurs avec un potentiel de futur Cristiano Ronaldo à découvrir à travers le monde. Des nouveaux ajustements à faire en terme de coaching, d'entraînements ou de préparation.

Depuis ses premières années, le titre de SI Games n’a eu de cesse de chercher à coller au maximum à la réalité du monde du ballon rond. Et c’est pour cela que la série a connu un tel succès. Cette saison encore c’est de plus en plus le cas. Après les joueurs dont on connaissait presque toutes les caractéristiques, voilà qu’il est désormais possible de personnaliser le coach que vous allez incarner et ses carcatéristiques. Coach en survêt assis sur une glacière à la Marcelo Bielsa ou coach classieux en costard cravate à la Didier Deschamps en équipe de France. Fin tacticien à la José Mourinho, dénicheur de jeunes talents à la Guy Roux ou adepte du combat physique à l’ancienne, c’est à vous de décider et d’affiner vos compétences à l’aide d’un curseur. Sachant que cette fonctionnalité aura des conséquences directes sur vos joueurs et votre façon de gérer la vie de votre équipe. Une idée des plus judicieuses pour améliorer l’immersion.

Un esprit sain dans une équipe saine

Un côté psychologique qui se voit donc encore renforcé. Votre style de management sera également défini et vous pourrez donc recruter des joueurs selon vos priorités. Ces dernières ne sont en effet pas les mêmes chez les qataris du PSG ou chez les Lionceaux du FC Sochaux. Il faudra également gérer les différents caractères de vos joueurs et attention à ce que vous pouvez bien leur dire car cela pourra avoir des conséquences directes sur vos futures campagnes de recrutement. Une vrai séance de psychothérapie au quotidien. De nombreuses rumeurs seront à démentir, de nombreuses inquiétudes seront à soulager auprès de vos joueurs. Bref, vous avez du pain sur la planche pour faire de votre équipe une formation aux nerfs d’aciers prête à faire bloc face aux difficultés d’une saison de football. La psychologie du footeux n’aura presque plus de secret pour vous à la longue.

Au niveau du coaching, encore plus de consignes, encore plus de paramètres sont à modifier au cours des matches. Selon le scénario, à vous de tirer les bonnes ficelles qui permettront à vos troupes de s’adjuger la victoire. Et même si l’efficacité de ce système ne saute pas toujours aux yeux, il est bien appréciable de se sentir capable d’influer en temps réel sur le résultat d’un match. En parlant de match, on notera également une nouvelle amélioration du moteur 3D. Plus esthétique, plus chiadé, FM 2015 s’approche visuellement encore un peu plus de ses homologues sur consoles. Les stades, les joueurs, les actions sont plus fluides et mieux modélisés. L’intervention de la motion capture y est sans doute pour beaucoup. On est encore loin d’un Fifa mais ce n’est pas le but.

Le but étant juste de donner une touche de réalisme aux rencontres que vous disputez. Devant son écran, on vibre, on réagit, on sursaute comme si on était au bord du rectangle vert. Les puristes ne verront peut être pas d’un bon oeil cette amélioration inutile d’après eux, préférant même revenir aux seuls commentaires ou aux petites pastilles de couleurs, mais cette innovation parviendra à rassembler un peu plus d’amateurs au sein de la communauté FMiste.

FM 10 - Vie sociale 0

La modification la plus agréable de ce nouvel opus reste sans conteste l’ergonomie de l’interface. Plus rapide et moins chargée, elle permettra une navigation plus rapide et plus instinctive. Les nouveaux adeptes s’y retrouveront vite et les habitués remarqueront la différence. Malgré une base de données gargantuesque comme à l’accoutumée, les temps de chargement ou de simulations ne dureront pas des plombes. Ce qui vous permettra de naviguer plus aisément entre les différents menus et modes de jeu. Quand on voit tout ce que l’on peut réaliser dans ce jeu et la rapidité à laquelle tout cela se fait, on se surprend à imaginer une vie entière consacrée au jeu. Manger, dormir, passer du bon temps, voir ses potes tout en jouant à FM 2015, tout cela semble presque possible. Et tanpis si Madame n’approuve pas !

A côtés de ça, les plus connaisseurs noteront quelques petites améliorations ici et là comme le système de transfert offrant toujours plus de billes pour appâter un joueur (nouvelles clauses à inclure) ou les rapports des recruteurs plus détaillés et plus concrets. Les filtres de recherche également ont été enrichis pour vous permettre de cibler parfaitement vos besoins. Bref, tout est possible ou presque avec cette nouvelle version. reste plus qu’à faire le stock de nourriture, dire à sa femme d’aller voir sa mère, couper son portable, fermer les volets et c’est parti pour la fin de votre vie sociale.... A l’année prochaine les amis !

Conclusion

Toujours aussi efficace, FM 2015 ne semble toujours pas être sur le déclin. Toujours à l’écoute d’une communauté de gamers hyper-active, les développeurs ont su apporter les améliorations souhaitées tout en s’appuyant sur les points forts du soft. Seul objectif avoué, rendre de plus en plus mince la limite entre la réalité et le jeu vidéo. Et c’est vrai qu’avec le côté psychologique des joueurs et de l’entraîneur que vous incarnez, la frontière diminue encore un peu plus. D’autant plus qu’avec le nouveau moteur 3D, les rencontres gagnent en authenticité et il devient agréable de vibrer devant son ordinateur. Et vu que la navigation a gagné en fluidité, on ne peut que constater l’évidence, Football Manager 2015 sera encore Ballon d’Or cette saison.

Les plus

  • Le nouveau moteur 3D
  • La dimension psychologique du boulot
  • Le profil d’entraîneur détaillé
  • L’interface simplifiée et fluide
  • Les temps de chargement plus rapides
  • La base de données toujours plus grosse
  • Les petits détails en plus

Les moins

  • Les journées de seulement 24h
  • Le manque d’interactions avec les supporters peut-être
  • Non vraiment je ne vois pas

Partager